Burt Reynolds est mort

Burt Reynolds a succombé à une crise cardiaque, ce jeudi 6 septembre. © Reporters
Burt Reynolds a succombé à une crise cardiaque, ce jeudi 6 septembre. © Reporters

Le célèbre moustachu, star incontestée dans le Hollywood des années 1970, s'est éteint à l'âge de 82 ans. Il était surtout connu pour ses rôles dans les films "Délivrance" et "Boogie Nights".

C'est un monument du cinéma hollywoodien qui vient de rendre l'âme... L'acteur américain Burt Reynolds est décédé ce jeudi 6 septembre, dans un centre médical de Jupiter, au nord de Miami, en Floride. Il était âgé de 82 ans. Son manager, Erik Kritzer, indique que le comédien a succombé à un arrêt cardiaque.

Burt Reynolds était connu pour sa célèbre moustache ainsi que pour ses rôles cultes dans "Délivrance", de John Boorman (sorti en 1972, il y donnait la réplique à Jon Voight) et "Boogie Nights", de Paul Thomas Anderson (sorti en 1997, avec Mark Wahlberg au casting). Sa prestation dans ce dernier long métrage, dans lequel il jouait un réalisateur de films pornographiques, lui a valu une nomination aux Oscars et un Golden Globe.

Enchaînant les rôles d'homme fort sur grand écran alors qu'il s’était d’abord destiné au football américain, on le retrouve également au générique de "Plein la gueule" (1974), de Robert Aldrich, ainsi qu'à l'affiche de "La Cité des dangers" (1975"), "Cours après moi shérif" (1977), "L'Équipée du Cannonball" (1981) ou encore "L’Homme à femmes" (1983), avec Julie Andrews et Kim Basinger.

Avec Catherine Deneuve dans
Avec Catherine Deneuve dans "La Cité des dangers" ("Hustle") / © Reporters

Burt Reynolds dans
Burt Reynolds dans "Cannonball 2" / © Reporters

En télé, il apparaît ponctuellement dans les séries "La Quatrième Dimension", "Beverly Hills", "Cybill", "The X-Files",... et remporte un Emmy Award pour sa performance dans la sitcom "Evening Shade".

Rappelons par ailleurs que le natif du Michigan a refusé d'assurer la relève de Sean Connery dans le costume de l'agent 007 (de son propre aveu, "un Américain ne peut pas jouer James Bond"). Il a aussi refusé de prêter ses traits au personnage mythique Han Solo dans le premier volet de la saga intergalactique "Star Wars" (dont, selon la légende, il aurait trouvé le scénario "trop enfantin"). Ce qui ne l'aura pas empêché de jouer, en tout et pour tout, dans pas moins de 200 productions ! Une filmographie qui force irrémédiablement le respect.

Toujours en activité malgré quelques problèmes de santé (qui lui ont notamment valu un quintuple pontage cardiaque en 2010), Burt Reynolds était, l'an dernier, la tête d'affiche du drame salué par la critique "The Last Movie Star". Il sera à retrouver prochainement dans "Defining Moments", de Stephen Wallis, mais aussi et surtout dans le prochain Tarantino, "Once upon a time in Hollywood", avec Brad Pitt et Leonardo DiCaprio (sortie prévue dans les salles à l'été 2019).

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET