Bruno Solo dans "La Guerre des Trônes"

Derniers épisodes, ce vendredi 5 janvier, des docu-fictions présentés par Bruno Solo. © Pernel Media / Phototélé
Derniers épisodes, ce vendredi 5 janvier, des docu-fictions présentés par Bruno Solo. © Pernel Media / Phototélé

Pour France 5, l'acteur raconte les luttes de pouvoir entre la France et l’Angleterre, épisodes historiques qui ont inspiré la série-culte "Game of Thrones".

De la fin du Moyen Age à l’aube de la Renaissance, de puissantes dynasties se sont écharpées, ont ourdi des complots, provoqué des guerres pour accroître leur pouvoir. Les trônes de France et d’Angleterre ont vu se succéder des personnalités machiavéliques. Rien d’étonnant à ce que la mythique série "Game of Thrones" se soit emparée d’un tel scénario riche en retournements de situation.

Ces épisodes relégués dans les livres d’histoire reprennent vie depuis quelques semaines sous forme de docu-fictions, à voir sur France 5. Les deux derniers épisodes seront diffusés ce 5 janvier. Ils se centrent sur Louis XI, fin stratège, surnommé "l’universelle araigne" et Charles Quint, dont l’opposition avec François Ier fut mémorable.

Alain Decaux, son modèle

Pour nous narrer alliances et trahisons, mariages et adultères, en digne successeur du regretté Alain Decaux : Bruno Solo. On pourrait s’étonner de la présence de l’acteur branché surtout comédies. Cela est moins surprenant quand on écoute le Bruno Solo ami de Stéphane Bern. "Mon grand-père s’est battu pendant la guerre d’Espagne avec les anarchistes et cette période passionnait mon père. Je m’intéresse aux conséquences de ce que nous sommes par le biais de ce que nos ancêtres ont vécu. Enfant, j’étais fasciné par Alain Decaux", confie-t-il à nos confrères de La Libre Belgique.

Et de s’être rendu sur des lieux chargés de mémoire n’a pas laissé Bruno Solo indifférent : "Nous sommes partis trois semaines sur les routes pour tourner les plateaux dans des endroits émouvants, où on touche des pierres que les personnages historiques ont effleurées. J’étais, par exemple, dans la salle où Louis XI a réfléchi à l’Europe telle qu’elle s’est construite", poursuit-il dans cette même interview.

Chaque épisode pouvant être suivi indépendamment des autres, inutile d'avoir vu les précédents pour prendre la série en cours. Les deux derniers se focalisent sur des figures charismatiques. A voir ne serait-ce que pour jouer au jeu des comparaisons entre fiction et réalité !

"La guerre des trônes, la véritable histoire de l'Europe", vendredi 5 janvier, 20 h 55, France 5.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET