"Borat 2" : qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est faux ?

Borat revient et le président américain en prend pour son grade. © Amazon Prime
Borat revient et le président américain en prend pour son grade. © Amazon Prime

Sacha Baron Cohen est de retour dans la peau du journaliste kazakh raciste. Une charge anti-Trump drôle et trash à découvrir sur Amazon Prime Video.

A moins de deux semaines des élections présidentielles US, Sacha Baron Cohen fait fort en dégainant sur Amazon Prime Video le deuxième opus des aventures de Borat. Quatorze ans après le premier film, on le retrouve donc à nouveau dans la peau du journaliste kazakh raciste, homophobe et antisémite, qui sort ici des geôles de son pays et est envoyé par le président du Kazakhstan aux Etats-Unis pour offrir sa fille en cadeau au vice-président américain Mike Pence. Le début d’un périple surréaliste dans l’Amérique de Trump, celle des complotistes, des suprémacistes blancs, des anti-masques, anti-avortement et autres partisans du port d’armes. Le tout à nouveau filmé à la façon d’un faux documentaire, mais avec généralement de vraies personnes piégées par le comédien. LIRE EGALEMENT : "Donald Trump :

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET