Arsène Burny : "Patrick Bruel donne l’exemple"

Arsène Burny : "Patrick motive les gens". ©Clajot/RTL
Arsène Burny : "Patrick motive les gens". ©Clajot/RTL

Président de la commission Télévie au FNRS, il est l’un des visages emblématiques de la recherche contre le cancer.

Avec votre regard de scientifique, est-ce important que Patrick Bruel associe son nom au Télévie à huit reprises ?

Il est clair que la personnalité de Patrick Bruel, son aura dans la société, contribue à motiver les gens à participer à cette cause. Il donne l’exemple, il dit : "Voilà, je viens, je suis là, je consacre du temps au Télévie, donc faites comme moi !". Je l’ai rencontré lors de chacune de ses venues. Nous avons beaucoup discuté ensemble.

Sur quoi portaient vos échanges ?

Les progrès en matière de traitement contre le cancer l’intéressent beaucoup. Il est très motivé par le travail des chercheurs. Le cancer cause toujours chaque année 27 000 décès. En Belgique, un diagnostic de cancer est établi toutes les huit minutes, et il concerne soixante-huit personnes chaque année. Durant sa vie, un enfant sur deux développera un cancer. Avant leurs 75 ans, une femme sur quatre et un homme sur trois auront un cancer.

Découvrez tous les souvenirs de Patrick Bruel liés au Télévie dans votre Ciné-Télé-Revue.

Michaël Hess

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET