Après "Pretty Little Liars", voici "The Perfectionists" !

De retour de France, Mona retrouve Alison dans une Université de l'Oregon, où un jeune élève meurt empalé sur une grille... /D.R.
De retour de France, Mona retrouve Alison dans une Université de l'Oregon, où un jeune élève meurt empalé sur une grille... /D.R.

Lancée il y a quelques heures aux USA, la série dérivée de "Pretty Little Liars" est presque meilleure que l'originale, en tous cas moins touffue. Les fans ne pourront qu'adhérer.

"Pretty Little Liars" s'était arrêté il y a un peu moins de deux ans, après sept saisons. Assez vite, il fut question de mettre en chantier un deuxième spin-off (après "Ravenswood" qui ne tint qu'une saison en 2013), laquelle vient d'être lancée ce mercredi 20 mars à 20h sur la chaîne américaine Freeform. On y retrouve deux protagonistes de la série originale : la blonde Alison (Sasha Pieterse) et la brune Mona (Janel Parrish), qui officient désormais dans la même université, Beacon Heights, dans l'Oregon. La première est assistante de prof et la seconde, chef des ressources humaines. D'emblée, quatre élèves d'Alison se font remarquer. Il y a Ava (Sofia Carson), blogueuse fashion, Caitlin (Sydney Park), qui a été élevée par deux mères dont l'une compte se présenter à la présidence, Dylan (Eli Brown), un jeune joueur de violoncelle gay et enfin... Nolan Hotchkiss (Chris Mason), fils d'une famille très fortunée dont la maman, Claire,

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET