Luc Besson est-il fini ?

Luc Besson n'a pas vraiment de raison d'avoir le sourire pour l'instant. © Isopix
Luc Besson n'a pas vraiment de raison d'avoir le sourire pour l'instant. © Isopix

Le réalisateur, empêtré dans des accusations de viol et de harcèlement sexuel, sort à la sauvette son dernier film, "Anna", une resucée insipide de "Nikita" qui s’est déjà pris un bide monumental aux États-Unis.

Jusqu’à il y a peu, la sortie d’un film de Luc Besson était synonyme d’événement. Pourtant, c’est dans l’indifférence générale qu’est sorti ce mercredi son dernier long-métrage, "Anna". Il faut dire que depuis un an, c’est davantage dans la rubrique faits divers que le cinéaste français de 60 ans fait parler de lui plutôt que pour ses projets cinématographiques. En mai 2018, il s’est retrouvé accusé de viol par une actrice belgo-néerlandaise, Sand Van Roy. Et si la plainte de cette dernière a été classée sans suite, le parquet estimant qu'il n'y a pas assez d'éléments, les langues se sont déliées et ce sont pas moins de neuf femmes au total, selon des témoignages recueillis par Mediapart, qui accusent désormais Luc Besson de harcèlement et d’attitudes sexuelles déplacées. L

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET