Angeline Flor Pua : "Je serai bientôt pilote de ligne"

A Brussels Airlines : "S’ils lisent l’article, ils peuvent me contacter", avance Miss Belgique 2018. © Michel Gronemberger
A Brussels Airlines : "S’ils lisent l’article, ils peuvent me contacter", avance Miss Belgique 2018. © Michel Gronemberger

C’est à Dubaï, la ville futuriste, que Miss Belgique nous a fixé rendez-vous pour une séance photo peu ordinaire, puisqu’elle concerne… son futur.

Vous voilà dans les Emirats arabes, non pas pour profiter du soleil, mais pour réaliser un de vos rêves… C’est exact. Quand j’ai été élue Miss Belgique, j’ai immédiatement annoncé que mon ambition première était de poursuivre mes études, afin de devenir pilote de ligne avec, en bonus, l’espoir de pouvoir travailler plus tard pour la compagnie aérienne Emirates, car elle dispose de l’Airbus A380, un avion de ligne long-courrier quadriréacteur à double pont. Figurez-vous que cette société m’a contactée, afin de m’inviter à faire un test à Dubaï dans un centre de simulation. Je ne pouvais donc pas refuser ! LIRE EGALEMENT : "Une Belge élue Miss Mondial" Et c’est dans ce simulateur que vous avez pris les commandes de ce grand oiseau qu’est l’Airbus A380. Avez-vous eu un léger stress une fois installée dans le cockpit ?

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET