"American Horror Story" : bienvenue au camp de la mort !

Qui survivra aux coups tranchants de Mr Jingles au Camp Redwood? Personne?... /D.R.
Qui survivra aux coups tranchants de Mr Jingles au Camp Redwood? Personne?... /D.R.

Ryan Murphy rend hommage aux films d'horreur, fameux "slashers", des années 80 dans une 9e saison dont la sauce au sang prend tout de suite !

Ce mercredi 18 septembre à 22h, la "petite" chaîne américaine FX a lancé la neuvième saison (eh oui, déjà) de sa série anthologique culte "American Horror Story", sous-titrée "1984". Mais ce retour n'a pas été inspiré par le roman de George Orwell et son "Big Brother". Non, il s’agit d’un hommage à des classiques du cinéma d’horreur des années 80, ou plutôt à des claskitsch appelés aussi slashers ! Faut suivre ! Proche du film "Vendredi 13", l’histoire s’ouvre avec un flash-back. On y voit, en 1970, les jeunes participants du camp de vacances Redwood se faire trucider violemment par un certain Mr Jingles, sorte de Capitaine Crochet reconnaissable au bruit que fait son trousseau de clefs. A l’époque, ce vétéran du Vietnam travaillait là-bas et a subitement massacré tout le monde, une nuit, à commencer par un gars et deux filles au début de chauds ébats.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET