Alessandra Sublet : " Tony Parker m’a donné carte blanche "

 © Max Motion Black Dynamite
© Max Motion Black Dynamite

Après Antoine Griezmann, l’animatrice et productrice dédie un fabuleux documentaire à l’ancien basketteur français.

Pourquoi avez-vous dressé le portrait de Tony Parker ? J’ai rencontré Tony Parker pour la première fois sur le plateau de « C à vous », à l’époque où je présentais l’émission. On avait discuté un peu et il avait déjà l’intention de racheter le club de basket l’ASVEL, à Lyon. A chaque fois que je le croisais, je lui disais que j’avais très envie de lui consacrer un documentaire. Il n’a pas fallu le convaincre, mais il attendait simplement le bon moment avant d’accepter ma proposition. A vrai dire, j’ai toujours eu envie de réaliser des documentaires sur des personnalités dont le parcours est extraordinaire. Les sportifs viennent souvent d’un milieu social peu élevé et atteignent, pour certains d’entre eux, des sommets incroyables. Tony est quelqu’un de posé et de réfléchi. Il m’a donc tout de suite inspirée. Il est le seul Français à avoir un tel palmarès dans le basket mondial. Vous a-t-il donn

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET