Alain Delon amène un parfum de scandale sur le Festival de Cannes

Alain Delon ennuyé par une pétition et taclé par son fils Anthony. © Isopix
Alain Delon ennuyé par une pétition et taclé par son fils Anthony. © Isopix

Ceux qui craignaient une trop sage 72e édition du Festival peuvent dire merci à la légende du 7e Art, au coeur de la polémique cette semaine.

En décidant, après Jean-Paul Belmondo ou encore la regrettée Agnès Varda, de décerner à Alain Delon une Palme d’honneur, le Festival de Cannes, qui a ouvert ses portes hier soir, ne s’attendait certainement pas à vivre une semaine aussi chaude. Le jury du Festival de Cannes 2019 à son arrivée ce 14 mai. © J.P.Malherbe/N.L.P. Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, a été obligé de réagir ce lundi après qu’une certaine Margherita B eut lancé une pétition contre la remise de ce prix honorifique, à cause des propos racistes, homophobes et sexistes dont l’acteur de 83 ans est coutumier. “Il n’est pas trop tard pour exprimer notre désaccord à l’organisation du Festival, en leur expliquant qu’aucun talent d’acteur ne rachète une vision du monde si étroite”, a écrit cette Margherita bien corsée. Sa pétition a très vite filé vers les 18 000 signatures qu’elle espérait. LIRE EGALEMENT : "Cannes 2019, jour 1: une ouverture glamour " Frémaux a déploré cette “police politiqu

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET