Agustin Galiana : "J’aimerais être un Enfoiré !"

Agustin Galiana aimerait rejoindre la troupe des Enfoirés. © TF1
Agustin Galiana aimerait rejoindre la troupe des Enfoirés. © TF1

Alors que la 8e saison de "Clem" arrive sur la Une, et qu'il s'apprête à sortir son premier album, le bel Espagnol nous confie l'un de ses désirs les plus profonds.

Acteur, danseur, chanteur... Agustin Galiana a décidément plus d'une corde à son arc. Après son sacre à "Danse avec les stars", en décembre dernier, on retrouvera le comédien dans la huitième saison de "Clem", dès le 15 mars sur la Une RTBF. Peu de temps après, c'est dans les bacs qu'il vous donne rendez-vous pour la sortie de son tout premier album. « Il est composé de douze morceaux en français, mais l’univers reste tout de même hispanique, avec des rythmes latins, de la guitare espagnole, des castagnettes, nous confiait récemment l'artiste. J’essaie vraiment d’amener le soleil, la fête, la joie de vivre. »

En attendant, Agustin a déjà dévoilé deux titres. Le dernier en date : "C'était hier", dont il vient de mettre en ligne le clip dans lequel on le retrouve à Paris, en charmante compagnie. « Si je fais ça, si je chante, c'est surtout pour être sur scène et aller à la rencontre des gens », nous glisse-t-il dans l'oreillette.

On peut donc s'attendre à une petite tournée des salles d'ici les prochaines semaines. Et qui sait, peut-être rejoindra-t-il dans la foulée la troupe des Enfoirés ! Sa partenaire dans "Clem", Elodie Fontan (Alyzée), est justement l'une des nouvelles recrues de cette année. « Lorsqu’elle est rentrée des concerts et qu’elle nous disait à quel point c’était génial, je voulais la tuer, avoue l'interprète d'Adrian, amusé. J’aimerais bien être un Enfoiré, moi aussi ! J’espère qu’ils vont m’appeler pour l’année prochaine, ça me ferait plaisir. »

Et d'appuyer sa candidature : « Je trouve qu’il y a quelque chose de très solaire dans leur spectacle, mais surtout, c’est pour la bonne cause. Je fais déjà partie des ambassadeurs d’une fondation qui s’appelle Yehudi Menuhin, qui consiste à prévenir la violence et le racisme par la pratique des arts à l’école. Je suis aussi parrain d’ELA, et je vais bientôt collaborer avec CéKeDuBonheur. J’aime beaucoup les enfants, ça me tient à cœur de leur venir en aide. »

Le message est passé !

"Clem", jeudi 15 mars, 20h30, la Une

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET