Adrien Devyver : un papa dans le cube de Viva For Life

Sara de Paduwa, Ophélie Fontana et Adrien Devyver passeront 144 h enfermés dans un cube de verre au profit de Viva For Life. RTBF
Sara de Paduwa, Ophélie Fontana et Adrien Devyver passeront 144 h enfermés dans un cube de verre au profit de Viva For Life. RTBF

A partir de ce lundi 17 décembre, avec Ophélie Fontana et Sara De Paduwa, l’animateur relève le défi de 144 heures non-stop de direct enfermé dans un cube de verre au profit de Viva for Life. Interview avant le challenge pour les enfants confrontés à la pauvreté.

Vous avez présenté la quotidienne de Viva for Life depuis le début. Qu’est-ce qui vous a décidé à franchir le cap d’un tel défi ? J’ai assisté au baptême de l’opération, je suis donc imprégné de cet univers de solidarité et d’effervescence du direct. En fait, cette place dans le cube me tentait parce qu’elle correspond à mon tempérament fédérateur qui a besoin d’être tout le temps stimulé. Et puis, de par mon éducation, je suis très porté sur le social. Je n’ai manqué de rien, mes parents travaillaient tous les deux, mais ils ont toujours été attentifs à ce qu’on soit sensibles à la difficulté des autres, quelle qu’elle soit, le handicap ou la pauvreté. Cette fibre altruiste, c’est de famille, alors. Racontez-nous ! J’ai grandi dans un univers catholique, j’ai été chez les scouts pendant 25 ans, où la solidarité est une valeur importante. En plus, ma maman était assistante sociale dans le milieu de la

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET