Mark Wahlberg payé 1500 fois plus que Michelle Williams

Michelle Williams et Mark Wahlberg dans "Tout l'argent du monde". © Sony
Michelle Williams et Mark Wahlberg dans "Tout l'argent du monde". © Sony

Pour retourner ses scènes dans "Tout l’argent du monde", l’acteur a demandé 1,5 million de dollars. Là où la comédienne est venue quasi gratuitement. A Hollywood, c’est le tollé général.

L’écart est si impressionnant que certains se demandent s’il s’agit d’un gag ou d’un mensonge. Dégoûté par les accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles à l’encontre de Kevin Spacey, la star de son film "Tout l’argent du monde", Ridley Scott avait décidé de retourner toutes ses scènes en le remplaçant par Christopher Plummer. Une décision radicale, qui avait nécessité de rappeler en extrême urgence Mark Wahlberg et Michelle Williams, à qui Spacey donnait la réplique. En neuf jours, le réalisateur avait réussi son pari, transformant une sortie compromise par le scandale en opération vertueuse potentiellement juteuse point de vue commercial.

Dans un premier temps, Ridley Scott avait affirmé que seul le vétéran Christopher Plummer avait été payé pour ce rappel de dernière minute. Sauf que… USA Today a révélé qui si c’est pour ainsi dire le cas pour Michelle Williams, qui n’a reçu que 1000 dollars, Mark Wahlberg lui avait demandé 1,5 million de dollars pour accepter d’interrompre ses vacances. Soit 1500 fois plus que l’actrice ! Michelle Williams avait pour sa part dit que "l’équipe du film pouvait avoir mon salaire et mes vacances. Parce que j’apprécie tellement qu’ils fassent cet incroyable effort". On imagine le "ben, tiens" de Mark Walhberg… qui a demandé cette "petite" rallonge après le tournage. L’affaire pourrait s’arrêter là, à un simple sens plus aigu, pour ne pas dire cynique, de la négociation chez Wahlberg. Sauf que l’actrice militante Amber Tamblyn a réagi en déclarant que cet écart est "totalement inacceptable". Le producteur Judd Apatow a embrayé en disant que "c’était tellement tordu que c’est dur à croire". C’est "outrageusement injuste" s’est indignée Mia Farrow, qui a rappelé n’avoir jamais été pour sa part payée ne fût-ce que le "quart du salaire" de ses partenaires masculins.

C’est vrai que la nouvelle tombe dans un climat de plus en plus délétère à Hollywood, où les différences de salaire énormes entre stars masculines et féminines, mais aussi au sein de toutes les autres corporations, sont de plus en plus mal supportées. A juste titre…

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET