[16:16] « “C'est mon choix”, c'est truqué ! » [15:25] DALS : Au revoir, Pietra ! [15:09] Les Sisters à la télé [14:49] Michael Keaton, ravi de retrouver Tim Burton [14:27] "Fast & Furious" : Michelle Rodriguez sur le départ ? [13:59] Philippe Soreil, évincé des "Ambassadeurs" [13:26] Les maîtres 2.0 [12:58] T5 : du grand n'importe quoi pendant 2h30... [12:02] Stéphane Guillon viré de "Salut les Terriens" [11:23] La RTBF va diffuser la saga estivale de… TF1
28 / 06 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 19 Juin 2017

« On ne supprimera pas le “Septante et un” »

« On ne supprimera pas le “Septante et un” »
© Jean-Michel Clajot
Patron de RTL Belgique, Philippe Delusinne affirme que les programmes qui forment l'ADN de sa chaîne ne disparaîtront pas malgré l'arrivée de TF1 sur le marché publicitaire belge.

Y aura-t-il moins de nouveaux programmes sur RTL à la rentrée ?
Non. Avec ou sans l’arrivée de TF1 sur le marché publicitaire, nous aurions établi la même grille de rentrée. Il faut savoir que les programmes de TF1 ne changeront pas, c’est la publicité qui changera. Il faut également savoir que les audiences de la chaîne française ont été très mauvaises chez nous ces dernières années. Nous allons donc continuer à faire de la proximité avec des émissions propres, préserver l’information et nos présentatrices-vedettes.

Des divertissements comme "L’amour est dans le pré" ou le "Septante et un" ne disparaîtront donc pas ?
J’attends, à la fin du mois de juin, la proposition de grille de programmes de la rentrée du directeur des programmes, Stéphane Rosenblatt. Je n’accepterais toutefois pas qu’il me dise qu’on supprime le "Septante et un". Le jeu animé par Jean-Michel Zecca fait notre succès depuis quatorze ans, tout comme "L’amour est dans le pré". Les arrêter serait impensable.

Comment vont donc se concrétiser vos pertes financières ?
Nous allons encore plus renforcer les productions locales et probablement faire moins d’achats. Nous n’arrêterons pas "Ce n’est pas tous les jours dimanche", même si cette émission ne rapporte rien en termes d’argent. Comme chaque année, nous discuterons de l’avenir de certains programmes.

Allons-nous avoir plus de programmes venant de M6 ?
On ne va pas renoncer à des partenariats avec la chaîne française. Instaurer une émission comme "Le meilleur pâtissier" avec des candidats belges est en effet une option qui nous convient. On ne virera toutefois pas en M6 Belgique, comme je le lis dans certains médias.

Pourriez-vous renvoyer du personnel ?
J’ai toujours promis d’être transparent et de communiquer sur les conséquences de l’arrivée de TF1. Il devrait effectivement y avoir des changements de fonctions et des suppressions d’emplois. Il y a deux sortes de personnes : ceux qui se retournent les manches et ceux qui se croisent les bras. On va tous devoir se retrousser les manches. Ceux qui le font resteront.

Géry Brusselmans


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes