[11:42] La princesse Victoria de Suède attend un heureux évènement [09:52] Sienna Miller coupée au montage! [08:35] Le coup de gueule de P!nk [18:01] Selena Gomez dans "Nos pires voisins 2" [17:28] 5 bonnes raisons de regarder "Murder" [15:56] La nouvelle formule des "Guignols" se précise [15:13] Un nouveau visage dans le « Face à Face » [15:04] Voici l'équipe de Christophe Deborsu [14:45] Eva Longoria, de retour au 4349 Wisteria Lane ! [13:46] Sylvie Joly est décédée
05 / 09 / 2015

Télé | 16 Septembre 2012

Robert : "L'attitude de Maureen Dor était déplacée"

Robert :
© RTL
Avec sa chanson en wallon, Robert, 73 ans, est le premier candidat à avoir fait les frais du " buzz " de Maureen Dor, Carlos Vaquera et Paul Ambach. Cet informaticien à la retraite nous raconte sa mésaventure.

Pourquoi vous êtes-vous présenté au casting ?

C'était une occasion unique de montrer que des gens parlaient encore le wallon et même chantaient en wallon. Ma fille le comprend encore, mais pour mon petit-fils, c'est du chinois. Ce qui est dommage, c'est que le temps imparti était trop court. Je n'avais déjà que deux minutes, et je n'ai pas pu aller jusqu’au bout !
 
Vous avez été buzzé : vous l’avez mal pris ?

Oui. Maureen Dor s’est écroulée sur son bureau, comme une gamine, à rigoler dans son coude. Manifestement, elle n’a rien compris. Son attitude était déplacée. Qu’elle trouve que ce n’était pas bon, c’est son droit, mais la manière dont elle l’a montré m’a heurté. Les autres ont été plus corrects.
 
Vous regrettez d’avoir participé ?

Pas du tout. C’était une expérience. Bonne ? Je ne sais pas... J’ignore si j’ai été un bon ambassadeur du wallon, mais j’ai déjà eu des réactions de personnes qui m’ont vu à la télévision. Et j’ai appris une chose : je dois être plus démonstratif sur scène.
 
Retrouvez l’intégralité de l’interview dans Ciné-Télé-Revue du 13 septembre 2012.
 
Belgium’s Got Talent, ce lundi 17 septembre à 20h15 sur RTL-TVI

Interview : Magali Veronesi




imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter
Vous aussi, réagissez à l'article et laissez ici vos commentaires