[15:35] Michel Sardou : "Ma grande envie est de remercier le public" [14:38] Gérard Louvin : "Hanouna doit se calmer" [13:43] Shy'm : la reconversion [12:15] "Wonder Woman" : le plus lucratif film dû à une femme [11:30] La tournée "The Voice" annulée ! [10:58] Daniel Day-Lewis : un couturier en devenir [10:17] Kevin De Bruyne, un homme comblé ! [09:24] Pas de "Secret Story" pour Julie Taton [16:35] Brad Pitt, véritable bourreau des coeurs ? [15:42] "Scènes de ménages" : Marion et Cédric s'en vont
28 / 06 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Blog | 08 Décembre 2014

Rencontre avec Kristen Stewart et Julianne Moore

Rencontre avec Kristen Stewart et Julianne Moore
© Jean-Philippe Darquenne
Notre correspondant à Los Angeles a rencontré les deux actrices dans le cadre de la promotion de "Still Alice", où elles sont mère et fille.

Un tandem comme celui-là, j'aimerais en croiser plus souvent! Ce dimanche à 15h à l'Hôtel Four Seasons à Beverly Hills, Julianne Moore et Kristen Stewart ont donné une (longue) conférence de presse en compagnie de Richard Glatzer and Wash Westmoreland, les réalisateurs de "Still Alice". Déjà sorti dans quelques salles américaines, ce film dépeint le drame d'une brillante psychologue new-yorkaise, mariée et mère de trois grands enfants, qui apprend peu après ses 50 ans qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer.

Dans ce rôle particulièrement complexe et "sur le fil", Julianne Moore excelle à nouveau et retourne le cœur. Quant à Kristen Stewart, elle joue sa fille cadette, Lydia, qui lui cause quelques inquiétudes puisqu'elle veut devenir actrice à Los Angeles. Face à une poignée de journalistes, l'ex-girlfriend de Robert Pattinson s'est montrée de très bonne humeur ce dimanche, et répondait aux questions le plus précisément possible. Je l'ai même parfois trouvée trop bavarde! Quand, d'emblée, quelqu'un l'a présentée comme une mega-star, elle n'a pas pu s'empêcher de pouffer de rire. Et Julianne l'a suivie dans ce petit délire! Même si 30 ans les séparent, ces deux-là sont terriblement complices. "Dans ce métier, je n'aime pas tout le monde, et ils m'est arrivé de jouer avec des gens que je ne porte pas spécialement dans mon coeur", a dit Julianne. "Mais Kristen, il se trouve que je l'adore. C'est comme ça. Avec les sentiments qu'on a l'une pour l'autre, c'est beaucoup plus facile de se donner la réplique, d'être partenaires."

"On se connaît depuis plusieurs années, a déclaré pour sa part Kristen. Je savais que je pourrais sans problème incarner sa fille." Elle a ensuite déversé des torrents de compliments sur son aînée, louant à la fois l'actrice impeccable qu'elle est ("elle a une telle maîtrise de cet art qu'elle transcende") et celle qui prend également en compte tous les aspects techniques du cinéma. "J'ai travaillé avec des actrices qui disaient qu'elles étaient tellement dans leur personnage qu'elle ne voulaient pas savoir où les caméras se trouvaient. Julianne, elle, sait toujours parfaitement où elles sont, et c'est pour ça qu'elle en surclasse autant (rires)."

Fait rarissime : une fois la conférence terminée, les journalistes, peu nombreux, ont pu prendre la pose aux côtés des deux stars, ce dont je ne me suis pas privé. C'était Noël avant l'heure!


© Jean-Philippe Darquenne


© Jean-Philippe Darquenne

Je reviendrai évidemment en détails sur les propos de Julianne et Kristen lors de la sortie belge de "Still Alice" (en janvier). A Hollywood, la rumeur annonce déjà la nomination de Julianne à l'Oscar de la Meilleure Actrice pour sa poignante contribution à ce film. Encore un peu de patience et on sera tous fixés!

Rédigé par Jean-Philippe Darquenne, correspondant à Los Angeles.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes