[18:22] Les One Direction s'arrêteront à Bruxelles ! [17:12] Les nouveaux projets de Giuseppe [16:00] Jennifer Aniston : toujours pas enceinte, elle déprime [15:35] Garou : pourquoi il quitte « The Voice » [14:23] La bande-annonce et l'affiche de « Benoît Brisefer » [13:55] Gaël Lopes : "Rising Star" lui rendra hommage ce soir [13:09] La première bande-annonce de « Avengers : l'ère d'Ultron » [12:38] Russell Crowe et Kim Basinger, les retrouvailles [11:48] Mme Clooney est ultrajalouse [10:06] Trop d'émissions culinaires selon Cyril Lignac
23 / 10 / 2014

Télé | 15 Septembre 2012

Kirsten Vangsness : "Je suis nulle en informatique !"

Kirsten Vangsness :
© TF1
Alors que la saison 7, inédite, d'" Esprits criminels " bat son plein sur RTL-TVI, l'interprète de Penelope Garcia a répondu à nos questions avec malice et sans complexe !

Nous avons eu quelques difficultés à vous reconnaître car votre look est totalement différent de celui que vous avez à l'écran ! (Kirsten porte une robe ivoire, très sobre.)

Oui ! Heureusement que j'ai une habilleuse. (Rires.) Les vêtements de Penelope, c'est la seule chose que je ne choisis pas dans la série. Dans la vie, quand je m'habille, je ressemble à un pirate de l'espace !
 
Au départ, votre personnage ne devait faire qu'un court passage dans la série...

Penelope n'était programmée que pour un seul épisode, mais j'ai réussi à l'imposer. Quand je donnais mes idées, la production me disait souvent : " Mais tu es folle ! On parle du FBI, pas d'une comédie. " Et maintenant, je fais partie des vieux meubles.
 
Vous formez un duo improbable avec le très sexy Shemar Moore.


Vous allez rire, mais la première fois que je l'ai vu, j'ai cru que j’allais tomber dans les pommes. Grand, bronzé, musclé ! Il est magnifique, non ? Bon, c’est vrai, je suis lesbienne, mais j’ai des yeux pour regarder. J’entretiens une relation fusionnelle avec Shemar à l’écran comme dans la vraie vie.
 
C’est-à-dire ?

Eh bien, on pourrait presque faire un spin-off sur lui et moi, en se limitant seulement sur nos conversations téléphoniques. Je n’en dis pas plus. (Grand éclat de rire.)
 
Dans cette saison, Penelope va-t-elle enfin rencontrer l’amour ?

Je l’espère. Je souhaite vivement qu’elle finisse avec Derek Morgan. Lui, il en a envie. Cela donnerait un couple sexy, non ?
 
Etes-vous une vraie "geek", comme dans la série ?

Pas du tout, je suis nulle en informatique ! Je tape avec deux doigts. Les technologies modernes m’ennuient. Je suis beaucoup plus douée avec un stylo et une feuille de papier qu’un clavier.
 
C’est vrai que vous ne vous regardez jamais ?

Vrai ! La série est beaucoup trop gore pour moi. Je suis du genre à m’évanouir quand quelqu’un se coupe avec une feuille. J’ai même réussi à éviter les entretiens avec des membres du FBI, contrairement à toute l’équipe qui devait mieux s’imprégner de leurs personnages. Les sujets exploités dans " Esprits criminels " sont glauques, mais les téléspectateurs aiment ce côté sombre. Quelquefois, je frôle la nausée en lisant mon scénario...
 
Que comptez-vous faire le jour où cette fiction s’arrêtera ?

Je pense que je me dirigerai vers le cinéma. J’ai quelques contacts aujourd’hui. J’aimerais bien jouer dans une comédie, j’ai envie de faire rire. Une chose est certaine, je ne resterai pas sans rien faire car je dois payer mon loyer.
 
Vous allez vous marier aussi ?


Oui, c’est un projet que nous avons avec ma fiancée pour 2013. Mais le mariage gay n’est pas légal dans tous les Etats aux USA, contrairement à chez vous, en Belgique. Les gens sont trop conservateurs. J’espère de tout cœur que cela va vite évoluer. Je suis follement amoureuse d’une fille formidable et je sais que cela contrarie pas mal de monde dans mon pays, mais je m’en fous. Je me sens normale. J’ai envie d’un mariage pour sceller notre amour.
 
En dehors de la télévision, avez-vous une passion particulière ?

Oui, les vagins ! (Rires.)
 
Euh... Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Ils me fascinent. J’ai écrit une pièce de théâtre sur le sujet que je vais bientôt jouer à New York. Il faudra envoyer une
de vos équipes sur place !

Interview au Festival de Télévision de Monte-Carlo : Fabrice Staal





imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter
Vous aussi, réagissez à l'article et laissez ici vos commentaires
Voir toutes les affiches Voir tous les programmes

<
>