Keira Knightley : " Le féminisme, c'est pas drôle "

Bientôt à l'affiche de " Anna Karenine ", l'actrice de 27 ans s'est confiée dans l'édition américaine de " Vogue ".

La vedette de " Pirates des Caraïbes " sera bientôt de retour sur nos grands écrans. Elle y incarnera Anna Karenine, une femme au caractère bien trempé, une héroïne sortie tout droit de l'imagination du célèbre écrivain russe Léon Tolstoï. Un rôle taillé pour l'actrice britannique.

" Elle est méchante, mais c'est une héroïne. Elle peut être incroyablement vaniteuse et manipulatrice. Elle enfreint son propre code moral, elle vit avec la honte et le dégoût. Tout cela la rend fascinante ", déclare Keira Knightley dans les pages du magazine.

Et sur le féminisme, la belle brune a un avis bien tranché : " Dans de nombreuses interviews, des journalistes m'ont demandé d'un air amusé si j'étais féministe. Comme si c'était une plaisanterie, que l'on ne pouvait pas parler de féminisme sans que ce soit quelque chose de drôle. Je ne veux pas nier ma féminité, mais est-ce que je veux être mère au foyer ? Non. En revanche, n'importe qui a le droit de faire ce choix, homme ou femme, bien entendu. "


T.F.


ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET